Appui à l’enseignement du français dans le système éducatif soudanais

Visite de l’Ambassadeur à l’école pilote Azihour de Khartoum et rencontre avec les enseignants conseillers pédagogiques.

JPEG
L’Ambassadeur de France s’est rendu le 4 novembre 2014 à l’école pilote Azihour de Khartoum, à l’occasion d’un séminaire du groupe national des enseignants conseillers pédagogiques organisé dans le cadre du programme « Appui à la réhabilitation de l’enseignement du français dans le système éducatif de la République du Soudan ».
Ce déplacement a donné lieu à une manifestation à laquelle ont notamment participé le Ministre de l’enseignement de l’État de Khartoum, M. Abdel Mahmoud Al Noor Abdel Mahmoud, le Directeur de l’enseignement secondaire du Ministère fédéral de l’éducation nationale, M. Abdel Rahman Jabr Al Nakaas, et le Directeur Général du Ministère de l’Education de l’Etat de Khartoum, M. Mustapha Abdelgadir.
L’Ambassadeur a été accueilli par la Directrice de l’Ecole pilote Azihour, Mme Houda Usman Gabbani et par Mme Amal Babikir, enseignante de français, qu’il a chaleureusement remerciées pour leur dynamisme en faveur de l’apprentissage de la langue française.
Il a également encouragé et conforté dans leur mission les 18 enseignants conseillers pédagogiques, dont le rôle est de former tous les professeurs de langue française au Soudan en cycle secondaire (environ 350). Ces derniers étaient venus à Khartoum en provenance de tous les États du Soudan pour une formation organisée par l’Ambassade de France, avec l’appui d’un expert venu du Centre de linguistique appliquée de Besançon, en France.
JPEG
L’Ambassadeur a rappelé combien la langue française se situait dans une perspective dynamique en Afrique, et l’intérêt qu’il y avait pour le Soudan, pays voisin d’en ensemble francophone, à poursuivre son effort pour ancrer l’enseignement du français dans son système éducatif.
En effet, le français est une langue mondiale, parlée sur les cinq continents. C’est la 6ème langue la plus parlée et la première la plus apprise par des étrangers, après l’anglais. 32 pays ont le français comme langue officielle. Il est l’une des rares langues à être enseignée dans les systèmes éducatifs de tous les pays et à bénéficier du statut de langue officielle ou de travail dans les organisations internationales.
Aujourd’hui dans le monde, un demi-million de professeurs enseignent le français à 120 millions d’élèves.
Grâce à la croissance démographique de l’Afrique, les francophones pourraient être plus de 700 millions en 2050 (contre environ 220 millions aujourd’hui).
Transmettre le français et rendre son apprentissage attractif pour les nouvelles générations, étendre son usage dans l’espace numérique, dans la diplomatie et les échanges économiques : telle est la stratégie de la France, qui a fait de la diversité linguistique et de la promotion du français une des composantes majeures de sa politique de coopération au Soudan.

Dernière modification : 11/03/2015

Haut de page