Deux chercheurs rattachés aux centres de recherche français au Soudan primés pour la qualité de leurs travaux

Deux chercheurs, rattachés respectivement aux deux centres de recherche français au Soudan que sont la Section Française de la Direction des Antiquités du Soudan (SFDAS) et le Centre d’études et de documentation économique, juridique et sociale (CEDEJ) de Khartoum, ont vu récemment leurs travaux récompensés pour leur éminente qualité.

En premier lieu, la Commission de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (Paris), en sa séance du 13 mai 2016, a décidé de récompenser Marc Maillot, chercheur à la SFDAS, du Prix Max SERRES pour son ouvrage intitulé : « Palais et grandes demeures du royaume de Méroé, les relais du pouvoir central. Traditions locales et méditerranéennes » (Paris, PUPS/SFDAS, 2016).

JPEG

Par ailleurs, Katarzyna Grabska, anthropologue féministe, spécialiste des migrations et chercheure associée au CEDEJ Khartoum ainsi qu’à l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève (IHEID), a récemment reçu le prix Amaury Talbot d’anthropologie africaine de l’Institut Royal d’Anthropologie de Grande-Bretagne et d’Irlande, pour son ouvrage « Gender, Home and Identity : Nuer Repatriation to Southern Sudan » (Boydell & Brewer Ltd 2014). Elle étudie actuellement les migrations féminines éthiopiennes et érythréennes à Khartoum.

PNG

Dernière modification : 19/05/2016

Haut de page