Coopération scientifique

En l’absence de partenariat Hubert Curien (instrument bilatéral et partenarial de soutien à des projets de recherche), le soutien à la coopération scientifique consiste à appuyer la mise en œuvre d’échanges, de projets et de partenariats de recherche dans certains secteurs prioritaires (agronomie, santé, environnement, archéologie, sciences sociales, sciences de l’ingénieur), notamment avec certains grands opérateurs français (Institut Pasteur, CIRAD). Cette coopération s’effectue sous forme intégrée avec la coopération universitaire, dont elle est indissociable.

Contact :

- Michel Roy, Attaché de coopération,
michel.roy@diplomatie.gouv.fr

En outre, le dispositif de coopération au Soudan comprend deux structures de recherche : une UMIFRE (Unité mixte d’Institut français de recherche à l’étranger MAEDI-CNRS), la Section Française de la Direction des Antiquités du Soudan (SFDAS) et une antenne d’UMIFRE, l’antenne de Khartoum du Centre d’études et de documentation économique, juridique et sociale (CEDEJ) du Caire.

Section Française de la Direction des Antiquités du Soudan (SFDAS).

JPEG

La SFDAS est depuis 1969 le seul organisme étranger pleinement intégré avec une administration soudanaise (« National Corporation for Antiquities and Museums », NCAM), qui l’héberge au sein du Musée national. Elle constitue un maillon essentiel pour servir l’objectif que se perpétue la capacité des équipes françaises à produire une recherche archéologique de fond.

La SFDAS œuvre en liaison avec la NCAM dans quatre domaines principaux : soutien logistique et financier aux fouilles menées sur plusieurs sites archéologiques prestigieux de la moyenne vallée du Nil (Sedeinga, el-Hassa, Kadruka, el-Mouweis, île de Saï, Kerma Doukki-Gel) ; formation continue et formation doctorale de jeunes chercheurs français et soudanais ; publication et valorisation des fouilles françaises ; étude et conservation des collections archéologiques au Soudan.

Elle a développé des partenariats avec plusieurs institutions françaises :

- Université Charles de Gaulle - Lille 3 ;
- Université Paris 4 – Sorbonne ;
- Institut Français d’Archéologie Orientale du Caire (IFAO) ;
- Laboratoire CNRS du LLACAN (Langages, langues et cultures d’Afrique noire) ;
- Département des antiquités égyptiennes du Musée du Louvre.

La SFDAS et les équipes franco-soudanaises d’archéologie bénéficient par ailleurs d’une importante mobilisation de financements qataris.

Contact :

- Vincent Francigny, Directeur de la SFDAS, vfrancigny@gmail.com

Liens  :

- Site internet : SFDAS - Section française de la direction des antiquités du Soudan
- Page facebook : https://www.facebook.com/SFDASKhartoum

Antenne du Centre d’études et de documentation économique, juridique et sociale.

JPEG

L’antenne à Khartoum du CEDEJ constitue l’unique structure étrangère de recherche en sciences sociales implantée au Soudan. Elle a vocation, depuis 1993, à travailler sur le Soudan contemporain (du XIXe au XXIe siècle), dans toute son étendue et sa diversité régionale, culturelle et sociale. Le CEDEJ de Khartoum est une structure légère, articulée avec l’Université de Khartoum, chargée d’animer un réseau de recherche universitaire. Centre d’études multidisciplinaires, lieu de débats scientifiques, d’échanges et d’information, l’antenne du CEDEJ du Caire à Khartoum poursuit diverses activités : formation et soutien à la recherche en sciences sociales de jeunes chercheurs français, soudanais et étrangers (niveau Master et doctorat) ; programmes de recherche et projets de valorisation (migrations, transformation de l’espace urbain, Islam et société, etc.) ; élaboration de rapports d’expertise ; coordination de projets régionaux. Outre avec l’Université de Khartoum, le CEDEJ a développé des partenariats formalisés avec plusieurs institutions françaises : Université de Paris 8 ; CNRS (Laboratoire LAM – les Afriques dans le Monde) ; établissements analogues en Afrique.

Contact :

- Jean-Nicolas Bach, Coordinateur scientifique,
cedejkhartoum@gmail.com

Liens :

-  Blog : cedejsudan.hypotheses.org/

Dernière modification : 07/12/2016

Haut de page