Le département de français de l’Université de Khartoum a 50 ans

Le département de français de la faculté de lettres de l’université de Khartoum est le plus ancien département de français du Soudan et joue un rôle pivot dans le dispositif de formation linguistique et de relance de l’enseignement du français au Soudan. Un grand nombre des enseignants de français présents dans la plupart des universités du pays ont ainsi en effet été formés dans ses murs.



Des personnalités soudanaises du monde politique et diplomatique (dont le Secrétaire général du Ministère des affaires étrangères et l’ambassadeur du Soudan en France), dont beaucoup ont été formées au sein du département, étaient présentes et ont pu souligner l’ancrage francophone d’une partie des élites soudanaises ainsi que leur souhait de voir redynamismer l’action du département de français.

A l’occasion de la célébration de cet anniversaire, des universitaires français et francophones également présents ont saisi l’occasion pour animer des discussions scientifiques avec les enseignants soudanais et des étudiants sur les problématiques de méthodologie éducative (recherche en FLE, enseignement du FLE et les TICE, contextualisation de l’enseignement du FLE au Soudan). Y ont notamment pris part : Mme Fati Davin Chnane,
Maître de conférences à l’Université de Aix-Marseille, Mme Salwa Nacouzi, Directrice du bureau régional de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), M. Carlos Tabernero, Directeur adjoint du Centre de linguistique appliquée (CLA), Université de Franche-Comté, M. Jean-Pierre Cuq, Président de la Fédération Internationale des professeurs de français (FIPF).

En marge de cet événement, le département de français a également organisé un séminaire sur les relations économiques franco-soudanaises, avec le soutien notamment du Patronat local.

Dernière modification : 21/01/2014

Haut de page