Soutien de la France à la protection des droits de l’enfant au Soudan.

Lancement d’un projet visant à la protection et promotion des droits des mineurs en conflit avec la loi au Soudan., conduit en partenariat avec Terre des Hommes et des institutions soudanaises et bénéficiant d’un soutien financier de la France.

JPEG
L’Ambassadeur de France a participé le 22 septembre 2014 au lancement officiel du projet de « Protection et Promotion des droits des mineurs en conflit avec la loi au Soudan » mis en œuvre par l’ONG suisse « Terre des Hommes » dans l’Etat de Khartoum bénéficie du soutien financier de 500000 Euros de la France.

Cette manifestation a rassemblé plus d’une centaine de participants, représentants de la société civile et des institutions publiques associées au programme. Etaient présents à la tribune, la Secrétaire générale du Conseil National pour le bien-être de l’enfance de l’Etat de Khartoum, le Directeur général du Ministère du Développement social de l’Etat de Khartoum, le Chef de la police des mineurs de l’Etat de Khartoum, ainsi que des représentants du Ministère de la Justice.

JPEG
Le but du projet concernant la justice juvénile est de contribuer à la protection et à la promotion des droits des enfants en conflit avec la loi en réduisant le pourcentage des mineurs en contact avec le système carcéral. Il sera mis en œuvre dans l’Etat de Khartoum.
Fondé sur une approche participative, ce programme associe des institutions publiques le Conseil National pour le Bien-être de l’Enfance, le Ministère de l’Intérieur, le Ministère de la Justice, la Faculté de droit de l’université de Khartoum, et des partenaires de la société civile ONG locales et communautés.
L’objectif est que ce projet soit étendu dans d’autres régions du Soudan et serve de modèle pour un programme national de plus grande ampleur.

JPEG

Dernière modification : 11/03/2015

Haut de page